Camille BRAYÉ

Marin-Officière polyvalente

Pour moi, la mixité professionnelle, c’est accepter l’autre, différent, pour le métier qu’il a choisi. C’est s’adapter pour que l’autre, quel qu’il soit, puisse faire ce qu’il a envie. C’est reconnaître sa différence et voir les qualités qui pourront être apportées. Une femme est autant capable de faire le métier dit “d’un homme”, et l’homme celui dit “d’une femme”. Chacun s’y prendra à sa manière, en apportant des choses nouvelles. Est-ce que ça ne serait pas l’égalité ça ? Pour moi, oui.

Camille se démarque par

son amour inconditionnel pour la navigation et la vie en mer.

Métier choisi

Marin-Officière polyvalente : ce métier donne la possibilité de travailler aussi bien à la machine qu’à la passerelle. Sur un navire de la marine marchande, il y a deux grands domaines : la passerelle et la machine. À la passerelle, trois officier.e.s se relaient en permanence toutes les quatre heures pour assurer la navigation et les manœuvres avec les autres navires. En plus de cela, chacun.e a un rôle bien déterminé. À la machine, trois officiers se chargent de l’entretien des installations nécessaires au navire. Chef.fe de l’expédition maritime, le.la commandant.e est responsable du navire. Il.elle est secondé.e par le.la second.e capitaine. À la machine, c’est le.la chef.fe mécanicien.e qui est responsable. À long terme, Camille aura accès à ces fonctions.

Particularité

Camille aime l’opéra et pratique le chant lyrique.

Devise

“We can do it !”, en référence au poster de Rosie La Riveteuse, avec ses manches retroussées, son poing levé, bien déterminée.

X